SACoche : Évaluer par compétences et valider le socle commun

Menu de gauche

Peut-on coefficienter un devoir ?

  • Non, c'est incompatible avec les modes de calculs permettant de déterminer le score d'un item.

Vouloir coefficienter un devoir (ou un item dans un devoir) est un réflèxe issu du système traditionnel de notation chiffrée, où l'enseignant joue sur des coefficients pour donner plus ou moins d'importance à ses devoirs (avec une illusion de précision et de rigueur... il est difficile de s'extirper de cette pratique culturelle) :

  • un devoir de 2h se voit affecter un coefficient 2 par rapport à un devoir d'1h (pour autant, un item donné devient-il 2 fois plus important ?)
  • un devoir "à la maison" se voit affecter un petit coefficient pour miniminer son impact sur la moyenne finale (mais en réalité c'est juste évacuer le problème sous le tapis sans y répondre)

Cependant, dans SACoche, il y a déjà deux formes de coefficients :

  • un item peut se voir affecter un coefficient (globalement, dans le référentiel, pas pour un devoir donné), ce qui lui donne plus de poids dans un bilan d'items
  • mais surtout les différents modes de calcul du score d'un item affectent des coefficients aux notes selon leur ordre de saisie

Du coup, rajouter une surcouche de coefficients par type de devoir n'est ni possible ni envisageable (tant pour la lisibilité des bilans que pour déterminer l'état d'acquisition d'un item).
Sans compter que, d'une année sur l'autre, seules les saisies restent enregistrées, pas les devoirs.

Dans la pratique, cela ne pose finalement pas forcément de problème :

  • un devoir long comporte en général plus d'items évalués qu'un devoir court, donc il va bien dans ce cas avoir davantage d'importance
  • un devoir donné à la maison ne permettant pas d'évaluer les compétences disciplinaires de l'élève, on peut envisager de l'évaluer soit autrement soit avec des items différents ou transversaux (travail rendu, travail soigné, investissement...)
  • on peut faire suivre un item évalué "en DM" par une réévaluation "en DS" (avec le mode de calcul par défaut l'évaluation la plus récente compte deux fois plus que la précédente)
  • on peut utiliser des items de coefficients 0 réservés aux DM...

Concernant des évaluations diagnostiques provisoires (coefficient 0 ?), plusieurs techniques peuvent être utilisées :

  • supprimer le devoir lorsqu'il n'est plus utile
  • dater le devoir en dehors de la période considérée pour le bilan périodique

L'enseignant a aussi la possibilité s'il y tient :

  • de demander un relevé d'item sur des évaluations sélectionnées (DM) et de noter les résultats
  • de demander un relevé d'item sur des évaluations sélectionnées (DS) et de noter les résultats
  • de combiner les deux résultats précédents via un tableur et obtenir ainsi une note bilan qui tienne compte de coefficients de type de devoirs

Mais il faut être très motivé pour jongler ainsi sur la durée ; évoluer dans son approche de l'évaluation par compétences devrait permettre de trouver un moyen plus satisfaisant ! 

Remarque : il est encore moins possible de permettre des coefficients ou des algorithmes de calcul personnalisables par professeur.
En effet, un même item peut être évalué par plusieurs professeurs différents, la même année, ou sur plusieurs années, l'historique étant conservé.
Par exemple un référentiel "Transversal" associé à tous les enseignants avec un item "faire ses devoirs" qui a été évalué par 5 professeurs différents sur le trimestre : la détermination de son état d'acquisition serait impossible.


Documentations associées