SACoche : Évaluer par compétences et valider le socle commun

Menu de gauche

Peut-on avoir des référentiels différents par professeur ?

  • Non, sauf à utiliser des moyens de contournement qui ne sont pas recommandés.

Principe de fonctionnement

Un référentiel est rattaché à une matière et un niveau.
Il peut donc y avoir autant de référentiels que de matières et de niveaux.
Mais il n'est pas possible de créer des référentiels différents pour un même niveau et une même matière.

Ainsi, les référentiels ne sont pas ceux d'un professeur ni d'une classe, mais d'une équipe pédagogique.


Justification du fonctionnement

Ce fonctionnement n'est pas idéologique mais conceptuel.

Si chaque professeur pouvait avoir son propre référentiel :

  • il serait impossible d'organiser un suivi pluri-annuel (un élève évalué telle année sur l'item "savoir nager" du référentiel de M. X le serait l'année suivant sur l'item "Savoir nager" du référentiel de M. Y sans aucun lien entre les deux)
  • au gré des enseignants qui viennent ou s'en vont, des référentiels tomberaient dans l'oubli ou seraient supprimés (avec les notes associées) ou se retrouveraient en de multiples exemplaires
  • même sur une année donnée, cela ne serait pas tenable : un élève qui aurait 2h d'histoire avec Mme X et 2h de géographie avec Mme Y ainsi que 1h de soutien en histoire-géographie avec Mme Z... pourrait donc être évalué sur 3 référentiels différents : situation impossible à gérer et à présenter de façon cohérente
  • pour une matière générique telle "Transversal" ou "Vie scolaire", un élève pourrait être évalué simultanément sur 10 référentiels différents (autant que d'enseignants) de la même "matière" : situation absurde dont il serait impossible de tirer un bilan et encore moins une synthèse
  • tout ceci sans compter que la multiplication des référentiels (matières × niveaux × professeurs) serait illisible

Contournements connus

Certains établissements contournent ce fonctionnement :

  • soit en ajoutant une matière supplémentaire, rattachée à un seul professeur, pour qu'il puisse y placer "ses référentiels personnels" ;
  • soit en ajoutant un niveau supplémentaire, au nom de l'enseignant, pour pouvoir y placer "un référentiel personnel" ;
  • soit en réservant tel domaine d'un référentiel à tel professeur, pour qu'il puisse compléter le référentiel en place avec "ses items personnels".

Néanmoins, ces pratiques sont déconseillées (notamment les deux premières).
Il demeure préférable et cohérent de pouvoir s'accorder en équipe (« s'intégrer et coopérer dans un projet collectif » est d'ailleurs un item du socle commun !).
Par ailleurs, pour rappel, un référentiel d'un niveau spécifique ou d'une matière spécifique ne peut pas être ensuite mis en partage.


Documentations associées