SACoche : Évaluer par compétences et valider le socle commun

Menu de gauche

Organisation des items dans les référentiels


Comment organiser les référentiels ?

referentiels_differents_types

SACoche a été conçu pour suivre les acquisitions des élèves au quotidien au sein de chaque matière et chaque niveau.
Afin de prendre en compte des items transversaux ou interdisciplinaires, il existe aussi des niveaux globaux (correspondant à un cycle) et une matière transversale (automatiquement affectée à tous les professeurs).

  • Les référentiels rattachés à une matière et un niveau annuel sont adaptés pour des savoirs et/ou savoirs-faire précis, d'un programme donné. Par exemple l'item "mesurer un angle avec un rapporteur" trouve naturellement sa place en mathématiques sur le niveau 6e (ce qui n'empêche pas de le réévaluer plus tard).
  • Les référentiels rattachés à une matière et un cycle sont adaptés pour des capacités génériques et/ou des attitudes, d'une matière donnée. Par exemple l'item "interpréter un résultat obtenu avec une calculatrice" ne doit pas être placé sur chaque niveau (items déconnectés non réévalués) ; comme il est utile à tous les niveaux, il gagne a être référencé une unique fois sur le "Cycle Collège".
  • Les référentiels rattachés à la matière "transversale" et un cycle sont adaptés pour des capacités génériques et/ou des attitudes interdisciplinaires. Par exemple l'item "s'impliquer dans un projet individuel ou collectif".

Quel que soit le référentiel utilisé pour placer ses items, c'est juste une affaire de rangement : lors d'une évaluation un professeur a accès aux items de tous ses référentiels (ainsi un élève de 5e peut être évalué sur des items rangés dans des référentiels de 5e ou 6e ou 4e ou d'un cycle etc.).

Il faut éviter d'avoir des items aux intitulés identiques mais rangés dans des référentiels différents : pour SACoche, ces items sont distincts, donc cela va créer des doublons et ne pas permettre de suivre l'évolution de l'acquisition sur la durée. Les niveaux "cycles" des matières, et la matière transversale, sont là pour accueillir ces items.

Les items placés dans la matière "Transversale" ne seront pas pris en compte pour un bilan demandé sur une autre matière donnée.


Comment gérer des référentiels SEGPA, ULIS, etc. ?

niveaux_segpa

Il suffit, en administrateur, de choisir ces niveaux (DOC), disponibles parmi les niveaux partagés.

Les enseignants peuvent ensuite disposer leurs référentiels sur ces niveaux, pour les matières habituelles de SIECLE.

Ne pas créer de matières spécifiques telles "Français Segpa", utiliser les matières 'normales'.

Inutile de créer des niveaux spécifiques, les niveaux de SEGPA sont à disposition en tant que niveaux partagés.


A propos de transversalité et d'items en multiples exemplaires

On peut distinguer deux types de transversalité.

  • Sur les niveaux (au sein d'une même matière).

Autant que possible, il ne faut pas dupliquer d'items identiques en 6e 5e 4e 3e (par exemple).
Car même si ces items ont le même nom, ils restent distinct, il n'y aura pas de suivi d'une année sur l'autre.
Donc un tel item (par exemple "savoir résumer un texte") devrait être rangé soit sur un niveau de type "cycle", soit sur une année donnée (ce qui n'empêchera pas de l'utiliser les années suivantes).

Il est tout à fait possible de travailler avec un unique référentiel sur un niveau "Cycle", sans utiliser de référentiels déclinés par niveaux de classes.

  • Sur les matières.

Ici, la problématique est différente.
Il n'est pas génant que des items aux intitulés identiques se trouvent dans des référentiels de matières différentes.
Si l'on veut que l'item compte dans "sa matière", alors il faut garder l'item dans son référentiel matière.
Cela peut aussi être plus lisible et plus pratique pour le professeur.
Par exemple l'item "mémoriser et réciter les leçons" peut trouver sa place dans un référentiel "Transversal" ou "Vie Scolaire" et dans les référentiels de certaines matières si les ensignants y tiennent.

Si ces items sont reliés au socle commun, chacun d'eux sera collecté pour assister la validation.


Précisions de vocabulaire

On distingue différents niveaux et types de "compétences" :
  • les savoirs ou connaissances (exemple : réciter une propriété)
  • les savoirs-faire ou capacités (exemple : utiliser une propriété, application directe ou situation un peu habillée)
  • les savoirs-être ou attitudes (exemple : manifester curiosité, créativité, motivation)

Une compétence est « l'aptitude à mobiliser un ensemble de ressources (connaissances, capacités et attitudes) adaptées dans une situation complexe et authentique. ». C'est donc une notion complexe…


Que mettre dans les référentiels ?

Tout dépend de l'usage envisagé !

Une grille de savoirs et savoirs-faire a ses avantages :
  • possibilité d'un bilan par matière, avec suppression de la note chiffrée intermédiaire
  • permet un suivi des acquisitions des élèves au quotidien
  • plus concret, plus facile, plus motivant pour l'élève
  • possibilité de remédiation fine, item par item

Mais une telle grille ne doit pas se suffire à elle-même : aujourd'hui la demande institutionnelle est plus orientée en terme de compétences qu'en grand nombre de savoirs et savoirs-faire ; estimer l'acquisition du socle ne se fait pas par accumulation de savoirs et savoirs-faire, mais à la capacité de mobiliser des ressources notamment pour résoudre des problèmes ou de mener à bien des tâches complexes.
À l'opposé, une grille de compétences a ses défauts ; l'attestation de maîtrise du socle commun n'est pas un outil opérationnel de suivi de l'élève au cours de sa scolarité.

Le vocabulaire officiel n'aide pas à la clarification.
D'une part il appelle compétences les intitulés des conteneurs principaux, avant dénommés piliers.
Ceux-ci sont structurés en domaines, eux-mêmes déclinés en items, « ces items désignant les connaissances, capacités ou attitudes qui se combinent pour constituer les compétences ».
Le B.O. indique donc que combiner savoirs / savoirs-faire / savoirs-être permet quand même bien au final de valider les compétences…


Documentations associées