SACoche : Évaluer par compétences et valider le socle commun

Menu de gauche

Livret Scolaire : Introduction

SACoche permet (développements en cours !) de gérer le contenu du Livret Scolaire, pour tous les cycles.


Avant-propos : réforme de l'évaluation

La loi n°2013-595 du 08 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour le refondation de l'école de la République indique dans son annexe (alinéas 78 et 79) :

  • « Les modalités de la notation des élèves doivent évoluer pour éviter une "notation-sanction" à faible valeur pédagogique et privilégier une évaluation positive, simple et lisible, valorisant les progrès, encourageant les initiatives et compréhensible par les familles. En tout état de cause, l’évaluation doit permettre de mesurer le degré d’acquisition des connaissances et des compétences. »

SACoche s'inscrit totalement dans cette optique depuis sa création !

La suite indique :

  • « Il faut aussi remédier à la difficulté pour les enseignants d’évaluer les élèves avec des dispositifs lourds et peu coordonnés entre eux. Ainsi, l’évolution des modalités de notation passe notamment par une réforme du livret personnel de compétences actuel, qui est trop complexe, et une diversification des modalités de l’évaluation. »

Cela a conduit à la création du Livret Scolaire, appelé au choix :

  • "Livret Scolaire Unique Numérique", ou "LSUN" → appellation règlementaire
  • "Livret Scolaire Unique du CP à la 3e" ou "LSU" → appellation de communication
Problématique et intégration dans SACoche

Pour un logiciel de notes "classique", il est assez simple de s'adapter : ajouter des lignes sur le bulletin pour les AP / EPI etc.
Mais pour SACoche, la liberté de constitution des référentiels est telle (avec des matières choisies et non imposées par les services des enseignants) que cela a demandé davantage de travail d'adaptation.
Imposer un livret unique induit hélas un certain nivèlement des pratiques (de par la présentation par enseignements) et freine les expérimentations innovantes…

Au final, évaluer au quotidien par compétences avec SACoche facilite grandement le remplissage du Livret Scolaire par les enseignants.
En effet, SACoche pré-remplit automatiquement les éléments de programme travaillés, les positionnements, et les degrés de maîtrise du socle !
Et ce pour tous les cycles, en école primaire comme au collège.


Bulletin SACoche ou Livret Scolaire ?

L'application nationale LSU comporte :

  • des bilans périodiques (trimestriels ou semestriels), sur le principe des "bulletins scolaires" au collège ou des "relevés d'écquisition" à l'école primaire ; ce sont les bilans qui sont gérés dans SACoche via son module Livret Scolaire et qui sont exportables vers l'application nationale (les "bulletins SACoche" ne sont pas exportés vers l'application nationale)
  • des bilans de fin de cycle (avec degrés de maitrise du socle) ; ces bilans sont aussi gérés par SACoche via son module Livret Scolaire et seront aussi exportés vers l'application nationale
  • des attestations diverses (PSC1, ASSR1, ASSR2, AER, ASSN)

L'essence du fonctionnement de SACoche n'est pas liée à telle ou telle réforme, c'est un outil que chaque établissement s'approprie différemment.
Il n'est pas prévu que les bulletins SACoche existants changent, car ils sont spécifiques et ne peuvent pas être directement repris pour le Livret Scolaire.
Il n'y a donc pas de surcharge du bulletin SACoche mais une gestion du Livret Scolaire dans SACoche distincte, avec toutes les spécificités requises par le législateur.

Un établissement peut donc, au choix, utiliser SACoche pour éditer des bilans officiels SACoche, le Livret Scolaire, ou les deux.
S'il n'utilise pas SACoche pour gérer le Livret Scolaire, alors il doit le gérer avec l'application nationale ou une autre application compatible.

organigramme_bulletin_livret
Si on utilise le bulletin SACoche, doit-on tout resaisir pour le Livret Scolaire ?

Concernant le premier degré, il y a trop de différences pour effectuer un rapprochement, on a donc tout intérêt à ne remplir que le Livret Scolaire.

En collège, à condition d'utiliser des liaisons aux rubriques de matière à matière, des reports du bulletin vers le Livret Scolaire sont automatiques :

Les éléments de programme travaillés étant aussi proposés automatiquement, les enseignants ont alors juste à compléter les AP / EPI etc.

Communication aux familles

Concernant le Livret Scolaire, voici le texte réglementaire.

Une première obligation est de renseigner les données indiquées, de façon numérisée, dans l'application informatique nationale.
Soit directement, soit par import depuis une application compatible, telle SACoche.

Une deuxième obligation est de communiquer les éléments de ce livret aux responsables légaux.
Ce peut-être par impression papier ou par accès numérique (via l'application nationale ou via SACoche).

Il n'y a donc pas d'interdiction de fournir aux familles un autre type de bilan que l'on trouve plus adapté (relevé d'items, synthèse, bulletin...), qui soit plus ou moins détaillé (le bulletin SACoche, par exemple, permet un détail des acquisitions par domaines au sein d'une discipline, alors que le Livret Scolaire n'a pas cette finesse au collège), à partir du moment où les familles ont aussi accès au Livret Scolaire.

SACoche permet de mettre à disposition des familles différents types de bilans, dont le Livret Scolaire.


Planning de développement du Livret Scolaire dans SACoche

Concernant le nouveau socle commun, il est disponible dans SACoche depuis 10/03/2016, et utilisable pour y relier les items de ses référentiels (DOC).
Ceci permet un pré-positionnement automatique des degrés de maîtrise du socle en fin de cycle.

Concernant la gestion des bilans périodiques du Livret Scolaire dans SACoche :

Concernant les bilans de fin de cycle du Livret Scolaire dans SACoche :


Précisions sur les éléments du Livret Scolaire

Le ministère invite les éditeurs de logiciels à rappeler aux personnels que les éléments constitutifs du Livret Scolaire tels qu'ils sont définis dans l'arrêté du 31 décembre 2015 sont obligatoires.

C'est à dire que tous les bilans périodiques du Livret Scolaire doivent contenir :

  • des éléments du programme travaillés durant la période
  • une appréciation (dont la saisie est facultative pour le 1D)
  • un positionnement
  • une synthèse générale
  • les renseignements de vie scolaire (pour le 2D)

Avec certaines règles, mais impérativement plusieurs fois dans l'année scolaire :

  • l'accompagnement personnalisé (2D)
  • les EPI (2D)
  • les parcours (1D et 2D)

De manière facultative :

  • les modalités spécifiques d'accompagnement
  • les positionnements des niveaux de maîtrise du socle commun (ne figure pas dans l'arrêté)

Réglages préliminaires et complémentaires

Certaines actions sont à effectuer par un administrateur avant tout réglage pour le Livret Scolaire :

D'autres réglages des synthèses et bilans sont aussi utiles pour le Livret Scolaire :


Documentations associées